News
29-08-2017
Web-based learning triggers autonomous motivation
13-02-2016
The 3rd edition of “Signal Transduction”; a book for students and teachers
30-03-2013
the updated cell biology resources are now hosted by UniSciel

Overview
Cell Biology Education  
Active Learning Projects - French - Roue Libre - Groupe 11    
 
Roue Libre
         Groupe 10     Groupe 11     Description du projet
Biologie Cellulaire : le projet Roue Libre : Travail11 des étudiants

Auteurs: Célia Perales, Bertrand Rougier, Nathan Latreille, Marie-Céline Deau

Monsieur Antoine VAYER, Journal Libération, Paris

reddot  Après une lecture attentive de votre article paru dans le journal Libération du 3/4 juillet 2004, nous avons pu remarqué quelques erreurs que nous allons vous exposer.

reddot  Tout d’abord, nous avons été choqué par votre confusion concernant l’insuline. En effet, cette hormone polypeptidique, car il s’agit bien d’une hormone et non d’une "sucrerie" comme vous le laissez entendre, permet la régulation du taux de glucose dans le sang. C’est une hormone endocrine produite dans le pancréas au niveau des ilôts de Langerhans, ses récepteurs spécifiques se trouvent dans le foie et les muscles, qui stockent ainsi le glucose sous forme de glycogène. Ceci dit, ces stocks ne sont pas « immenses », 70 gr dans le foie et 300 gr dans l'ensemble des muscles. Quant à l’erythropoietin (EPO), c’est une hormone naturelle utilisée à des fins dopantes, car elle régit la production des globules rouges dans la moelle osseuse, et non la moelle épinière! L’utilisation de l’EPO chez un sportif augmentera son taux de globules rouges, site de fixation de l’oxygène, dans le sang ce qui aura pour conséquence une augmentation considérable du transport d’oxygène.

reddot  Ensuite, la formule que vous proposez est incomplète. En effet, vous avez omis la production d’Adénosine TriPhosphate (ATP) en plus des six molécules d’eau et des six molécules de dioxyde de carbone. Cette dégradation du glucose par le dioxygène (ou "oxygène") a lieu dans les mitochondries présentes dans toutes les cellules du corps humain, et non pas exclusivement dans les cellules musculaires. Ce n’est pas cette dégradation qui est à l’origine de la contraction musculaire mais l’ATP qui en résulte. De plus vous écrivez : « L’homme ne mange et ne respire, n’a de poumons et un cœur que pour permettre cette équation. » Or, d’après vous cette équation ne produit que de l’eau et du dioxyde de carbone, ceci n’a donc aucun intérêt pour le corps humain. Dans la suite du texte vous faites une nouvelle erreur en affirmant que « cette filière énergétique ne créée pas de déchet » or le CO2 en est un (très bien).

reddot  Nous allons vous expliquer le rôle de la mitochondrie dans la chaîne respiratoire et la production de l’ATP. Après l’inspiration, l’oxygène est amené des poumons vers les cellules par l’intermédiaire des globules rouges du sang. Une fois dans les cellules, les mitochondries utilisent le dioxygène dans l'oxydation du glucose afin de produire l’ATP grâce à la réaction chimique suivante : C6H12O6 + 6O2 ---> 6H2O + 6CO2 + ATP. Le CO2 produit est ensuite envoyé dans la circulation sanguine, par l’intermédiaire des globules rouges, qui se débarrassera de ce déchet grâce à l’expiration pulmonaire (échange avec O2). Ceci est la cause de la diminution de la concentration en dioxygène dans le sang??. Ci-dessous le schéma explicatif de la production d’ATP par la mitochondrie.

reddot  Puis vous dites que l’eau n’est éliminée que par la sueur, or s’il n’existait que ce mode là nous n’aurions pas besoin de boire régulièrement car, sans activité intensive, la sueur est infime par rapport à la quantité d’eau nécessaire à la survie de l’organisme. Il existe donc nécessairement d’autres modes d’élimination de l’eau. On trouve ainsi la voie rénale avec la production d’urine qui contient 95% d’eau, et la voie respiratoire dans l’expiration de vapeurs d’eau. La sueur sert uniquement à refroidir le corps.

reddot  De plus vous dites que grâce à l’EPO la filière lactique n’est quasiment plus utilisée. Or même si l’apport en dioxygène est plus important que la normale, il y a toujours un moment où cet apport est insuffisant ce qui déclanche la filière lactique et donc créé les crampes. Ainsi les crampes arriveront peut-être plus tardivement mais seront quand même présentes. Si bien que le cycliste, même dopé, souffrira même si cela est retardé (très bien).

reddot  Pour finir, nous avons remarqué une contradiction car vous écrivez « avoir de dévoués équipiers gonflés comme soi » et seize lignes plus bas vous nous annoncez que « le cyclisme est un sport individuel ». N’étant pas de grands adeptes de cyclisme, il nous semble cependant que le cyclisme reste un sport d’équipe.

reddot  Nous vous prions de croire en nos sincères salutation.

 

logo iecb

general information

back to top
Last Updated August 31, 2015 9:12 PM | admin news